Bégaiement du jeune enfant

Date de publication

Juillet 2022

Informations

Le bégaiement chez le jeune enfant (Juillet 2022)

Ou plus joliment dit : dire des « bosses », des « vagues », « parler comme une rivière »..

Le bégaiement touche 1% de la population, 5% des enfants bégaient à un moment de leur développement (1 fille pour 3 garçons). Le bégaiement est un trouble qui se manifeste dans la communication.

* Il apparaît parfois dès les débuts du langage, le plus souvent vers 3-4 ans, parfois lors de l’entrée au CP et plus rarement à l’adolescence.

* L’apparition peut être brutale ou progressive sans incidence sur le pronostic.

* Dans 3 cas sur 4, il disparaît au bout de quelques mois, MAIS… Il est impossible de déterminer quel enfant gardera un bégaiement. Consulter un thérapeute du bégaiement permettra de mettre en place des réponses adaptées.

Le bégaiement devient pathologique si il dure plus de trois mois.


Que faire ou ne pas faire ?

Avant tout garder le contact !!

➢ Prendre le temps d’écouter. Eviter les conseils comme “Parle moins vite, Calme-toi, Respire, Prends ton temps, Pense à ta phrase”. Cela n’aide pas, au contraire.

Parler soi-même calmement et lentement avec une attitude apaisante, ce qui va l’aider à ralentir instinctivement son débit de parole.


➢ Aider quand ça bloque. Ne pas faire répéter ou demander de faire un effort, éviter de dire : “Arrête de bégayer” , “Redis-moi ça sans bégayer s’il te plait”. Maintenir le contact visuel et être un interlocuteur actif à l’écoute de ce que l’enfant veut dire,:

- proposer un mot pour le mot qui accroche ou une fin pour la phrase

- reformuler à partir de ce que l’on a compris

- poser des questions sur ce que l’on pense qu’il veut dire… et propoer sans hâte mais sans délai, des réponses possibles.

➢ Parler de son bégaiement à l’enfant et lui montrerqu’on comprend sa difficulté. Par exemple lui poser la main sur le bras, ou lui dire par exemple : “Tiens ! On dirait que tu as du mal à parler en ce moment, ou que ta parole fait des bosses“. Lui demander son avis sur sa parole. Manifester le plaisir de discuter avec lui.

Faire semblant de rien augmente son inquiétude!

Encourager et complimenter par contre aide beaucoup.

Jouer ensemble et aussi jouer avec le langage ;

Répéter ensemble plusieurs fois le même mot, la même phrase, sur différents tons.

Favoriser des moments de parole privilégiés lors d'une activité quotidienne (jeu, lecture).

Chanter des chansons, des comptines, moduler sa/ses voix, bouger tous ensemble en parlant, en dansant.

Rechercher d’éventuelles tensions au sein de la famille (toujours se dépécher, toujours faire mieux, éventuelles craintes d’un parent bègue..)



Comment bien repérer le bégaiement ?

La parole de tout enfant présente, surtout au moment de l’acquisition du langage, des hésitations, des répétitions de syllabes, des pauses plus ou moins prolongées.

➢ Toutefois, si l’enfant présente :

- des répétitions fréquentes de syllabes

- des blocages sur un mot ou une syllabe

- des allongements démesurés de sons

- des inhibitions (pause, attitude figée)

- des mots d’appui (utilisation de petits mots sans rapport avec le sens de la phrase)

➢ Mais surtout, si l’enfant vous donne une impression de lutte contre les mots, accompagnée :

- de manifestations d’effort telles que des froncements de sourcils, des crispations du visage, de la mâchoire, du cou

- d’un évitement du regard lors des difficultés de parole.

Alors, il présente très probablement un bégaiement et il est important de consulter un (e) logopède formé à la prise en charge du bégaiement.


La prise en charge se fait sur prescription médicale avec en avoir parlé à votre médecin.


L’objectif de la prise en charge n’est pas de NE PLUS bégayer mais de GERER sa parole à l’aide de techniques, de moyens sous forme d’exercices proposés et de l’accepter, pour vivre avec et non contre lui. Le travail du/de la logopède est plus un travail d’accompagnement qu’un travail de rééducation.


Ressources:

Associations parole bégaiement : https://www.begaiement.org/publication

(fiches à télécharger)

En famille : aider son enfant à parler et communiquer : 50 fiches contre le bégaiement et le bredouillement (Véronique Aumont Boucand, Elisabeth Vincent)

Bégaiement, bégaiements (M.-C. Monfrais-Pfauwadel (2014))

Instagram: sarah.ortho : logopède française spécialisée dans l’accompagnement au bégaiement

Livre à lire avec l’enfant: Je parle comme une rivière (Jordan Scott)https://www.babelio.com/livres/Scott-Je-parle-comme-une-riviere/1342013